Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 13:36

Hello Paris,

lors de tout fait divers, surtout s'il s'agit du meurtre d'un enfant, se pose la question de la vengeance. Tous les arguments qui tendent à justifier la vengeance sont à rejeter à partir du moment où l'on place la personne humaine comme valeur première. La vengeance est inexcusable, sans toutefois être impardonnable (et il faut d'autant plus pardonner un acte qu'il est inexcusable : l'injure de sang-froid est plus difficile à pardonner que celle qui est prononcée sous le coup de la colère). La Raison interdit la vengeance.

Qui veut le Bien refuse de nuire pour nuire. C'est ce qui montre qu'on peut vouloir le mal. Car la vengeance est une passion trop dévorante pour qu'on songe à en nier l'existence. La vengeance est insatiable : même la loi du talion la laisse sur sa faim, car elle cherche à la limiter. S'il faut chercher dans la Bible, un exemple est plutôt donné par la parole de Lémec : "J'ai tué un homme pour ma blessure, et un jeune homme pour ma meurtrissure. Caïn sera vengé sept fois, Et Lémec soixante-dix-sept fois." (Genèse 4-24.) Le fait qu'il soit impossible d'étancher la soif de vengeance montre qu'elle vise autre chose qu'un bien : le désir d'un bien peut être comblé.

Platon dit que lorsque quelqu'un veut nuire à un autre, il recherche en vérité un bien. Cela le conduit à condamner la vengeance, en réfutant le lieux commun selon lequel le juste cherche à nuire à ses ennemis. D'après Platon, il est impossible que le juste cherche à nuire pour nuire, car il est impossible de vouloir le mal pour le mal. Contre Platon, il faut affirmer que la vengance existe, et qu'elle la volonté de nuire pour nuire. Il est donc possible de vouloir le mal. En revanche, il est tout à fait exact que le juste refuse la vengeance : nuire à ses ennemis pour leur nuire est incompatible avec la justice.

Encore une fois, la vengeance est injsutifiable. Elle a sans doute des aspects positifs : ce qu'il y a de bien avec le mal, c'est qu'on peut toujours faire pire, de sorte qu'en toute chose il y a du bien. Mais ce bien est disqualifié pour légitimer la vengeance, laquelle se manifeste sans être légitimée.

La vengeance existe et c'est tout. Il est impossible de la justifier, mais de cette impossibilité il serait absurde de conclure à l'inexistance de la vengeance. 

Partager cet article

Repost 0
Published by unebellepetite - dans han, c'est mal !
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de unebellepetite
  • Le blog de unebellepetite
  • : tu penses ?
  • Contact

Réponses

Recherche

Archives