Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 21:42

Hello Paris !

le problème est le suivant : comment expliquer que fassions volontairement des actions que pourtant nous jugeons mauvaises ? Par exemple, beaucoup de fumeurs préfèrent la santé au tabac, mais contredisent cette préférence en fumant. On peut aussi citer Romains 7-19 : « je ne fais point ce que veux, et je fais ce que je ne veux pas ».


L’explication traditionnelle consisterait à invoquer la faiblesse de la volonté. On fait rarement mieux que les traditions, sans doute aussi parce que les traditions ont tout fait. D’un côté, la volonté, rationnelle, en lutte avec les passions.


Irrationnelles les passions ? Les passions chercheraient à se contredire ? Loin de là. Mais elles se contredisent. Par exemple, seul ce qui est aimé peut être haï. Autre exemple, la condensation qui s’opère dans le rêve, lorsqu’une même personne en rassemble deux : il est contradictoire que deux soit un, règle qu’ignore le travail du rêve.


Voilà, c’est tout : je voulais juste faire le lien entre d’une part le fait que, pour parler comme Freud, l’inconscient ignore le principe de contradiction, et d’autre part la faiblesse de la volonté. La raison est toujours à conquérir : nous sommes loin de vivre sous son primat. 

Partager cet article

Repost 0
Published by unebellepetite - dans Ma philosophie eh ouais !
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de unebellepetite
  • Le blog de unebellepetite
  • : tu penses ?
  • Contact

Réponses

Recherche

Archives