Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 17:14

Hello Paris !

ma réponse est qu’il est à la fois impossible d’affirmer ou de nier que Dieu existe. Les croyants affirment que Dieu existe. Les athées le nient. Les agnostiques refusent de choisir, et c’est vraiment la position la plus con. En fait les moins cons dans tout ça c’est quand même les croyants, parce que faut vraiment en tenir une couche pour être athée. L’athéisme, c’est contradictoire, je le montrerai une autre fois. Bref moi, ce serait se tromper si on me cataloguait croyante, athée ou agnostique. Je vais prendre un exemple. Ce serait vraiment absurde de se demander si le Lidl d’en bas est un homme ou une femme. Eh bien pour moi, c’est aussi absurde de se demander si Dieu existe ou le contraire.  Est-ce que Dora l’exploratrice existe ? Il y a un perso qui s’appelle Dora, c’est clair, qui peut nier ça ? Mais en même temps, faut se lever tôt pour trouver un keum qui a payé une despé à Dora. Je veux dire, dans la réalité ordinaire, il y a bien la station Total, les Vania pocket, Hortefeux, le 20 heures, mais Dora, elle est où ? (J’imagine trop la gueule des gars qui viendront me lire dans mille ans : « quel est le concept ici visé sous la désignation de Vania pocket ? »). Dora l’exploratrice est réelle, c’est sûr : on peut parler de Dora, être d’accord pour reconnaître qu’elle a un singe, et nier que Bob l’éponge lui soit passé dessus (ou alors c’était sur un malentendu, genre elle a dit, « passe-moi l’éponge », et là, c’est parti en eau de vaisselle ?) Comment faire pour parler des mondes imaginaires ? Déjà, on peut consulter les œuvres qui en parlent. Par exemple, pour savoir si Dora a rencontré le père Noël, il faut regarder les épisodes de la série. Mais on peut aussi chercher à voir ce qui est logique ou illogique, comme Boulet, Barte ou Trondheim, quand ils débattent pour savoir si une vache peut gagner contre des zombies : là ils réfléchissent sur la réalité imaginaire, sans devoir consulter une œuvre. Eh bien voilà, je crois qu’on peut faire la même chose dans la religion : se créer un monde imaginaire. Autrement dit, je refuse de dire que Dieu existe, mais pour moi, Dieu est réel, comme les fantômes par exemple.

Allez, big up to the crowd, be real !

Repost 0
Published by unebellepetite - dans Religion
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 22:14

Hello Paris !

la religion, c’est porno, comme j’ai dit,  parce qu’elle conduit à manifester aux autres ce qu’on a de plus intime. J’ai aussi expliqué qu’une partie de cette intimité était créée par le fait que les gens qui appartiennent à une même religion se font des petits mensonges les uns aux autres. Par exemple, l’un va dire que grâce à Dieu sa vie a changé, il a arrêté de fumer par exemple. Un autre va dire que Dieu lui a épargné beaucoup de souffrances. Des gens qui disent ça, on en trouve dans toutes les religions. Du coup, comme dans Brice de Nice, je crois que j’ai bien cassé la religion. Alors, ça va peut-être paraître bizarre, mais j’ai envie maintenant de montrer que c’est quand même possible de pratiquer une religion, mais en restant authentique, même si on est conscient de tout ce que je viens de dire. J’ai plein d’idées à ce sujet, je vais essayer d’en faire des notes ensuite.

1. déjà, nous avons tous nos petites croyances au sujet de l’existence (par exemple, certains croient à la fatalité, certains croient que quand il y a un accident, c’est pour punir une mauvaise attitude, etc).

2. ensuite, à mon avis on peut parler même au sujet des mondes imaginaires. On peut être d’accord par exemple pour dire que le père noël est gentil, et pas d’accord pour dire que sa robe est rouge. Moi je crois que la religion est un monde imaginaire.

3. et puis aussi, la religion, ça peut être pragmatique, c’est vraiment concret en fait, je crois c’est un peu comme dans la pensée chinois. Par exemple, quand on célèbre un mariage religieux, c’est juste pour exprimer son amour, alors que par exemple, à la mairie, c’est plus difficile de dire que c’est par amour qu’on se marie. J’ai déjà parlé dans mes réponses à Miteny de ça, c’est la vie symbolique. 

4. beaucoup de gens sentent en eux un sentiment profond. On avait vu ça en cours sur Freud : c’est le sentiment océanique. Moi je le ressens. Je l’appelle l’, parce qu’en fait j’ai été incapable de trouver un autre nom.

5. même si on comprend seulement à moitié ce qu’on fait quand on prie, en tout cas, on peut constater que c’est utile. C’est comme quand on a couché avec un inconnu, ça donne confiance.

6. la religion, c’est du lien social, ça fait tourner la société, et ça, c’est quand même intéressant.

7. et puis enfin, la religion, ça nous fait regarder au-delà de nous-mêmes, bien pratiqué ça peut nous grandir.

Allez, big up to the crowd, c’est toujours dur de trouver 7 raisons pour une idée !

Repost 0
Published by unebellepetite - dans Religion
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 17:08

Hello Paris !

Alors, la religion, c’est juste un mensonge, je vais expliquer pourquoi. Je veux dire autre chose que : « tout est faux dans la religion ». Je veux dire que le fait de se mentir, c’est essentiel pour des gens qui croient. Oui, je vais continuer à parler de religion, parce que c’est trop bon en fait. Alors voilà, j’ai toujours eu du mal à comprendre comment les gens faisaient pour croire en une religion. Ca me paraît tellement absurde… Déjà, rien que l’idée qu’il y a un dieu qui a créé le monde. Et lui, il s’est créé ? Certains le disent. Et puis l’idée de l’immortalité de l’âme ? Pour moi, quand on a clamsé, c’est pour de bon, juste il faut arrêter d’espérer qu’on va monter dans le nuage supersonique de Sangoku pour regarder la terre d’en haut. Alors ok, moi, tant qu’on me dit : « ouais mais en fait, c’est juste des histoires, c’est pour symboliser notre existence », moi je dis : ouais ok.  Mais il y a des gens, c’est des gourmands faut dire, ils veulent plus : ils veulent que leurs croyances soient vraies. Et c’est là que ça me paraît bizarre en fait. J’ai l’impression qu’ils se forcent à croire. Quand une chrétienne me lance : « Jésus est tellement bon », c’est plus fort que moi, je me dis qu’elle se la raconte. Quand un musulman me confesse qu’il a trouvé son job grâce à Allah, ben forcément là je me demande comment on peut croire que Dieu s’amuse à lire les petites annonces de Pôle emploi. Alors mon idée c’est que les gens ils disent des trucs comme ça déjà parce que ça les motive, l’appétit vient en mangeant quoi. Et puis aussi, quand on dit un gros mensonge comme ça, on se sent super proche de la personne à qui on l’a dit. Tout de suite ça met un climat de confiance. Nous on se méfie des menteurs, mais le menteur, lui, il nous fait confiance : finalement c’est lui le plus sympa, il compte sur nous le gars, il sait qu’on est capable d’avaler sa tchatche ou de lui pardonner si on le crame. On a vu en philo que Kant était contre le droit de mentir, soit disant que si on ment alors on détruit la confiance entre les gens. C’est le contraire en fait : quand on ment, on fait confiance aux autres même si ce qu’on dit est faux. En fait, quand on ment, on croit à un rapport humain encore plus solide que celui de la vérité. C'est comme quand on vit à crédit : on invite l'autre à nous croire, à nous faire confiance, on compte sur ça. Donc, quand on ment à quelqu’un, il y a un rapport très intime qui se met en place. Si on se ment à plusieurs, c’est encore mieux : on est complice. Alors voilà quoi : pour moi, c’est ça une église, des gens qui se mentent ensemble et qui sont complices. Houlà, j’ai été trop bavarde moi, je continuerai plus tard.

Allez, big up to the crowd, sans mentir !

Repost 0
Published by unebellepetite - dans Religion
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 20:45

quel rapport entre le sexe en groupe, le porno et la religion allez vous me dire ? Eh bien c’est ce que je vais essayez de montrer dans les lignes qui suivent. On considère en effet bien souvent que le sexe et la religion sont fort éloignés, et d’ailleurs les religions ont plutôt tendance à condamner le sexe, alors du coup… Oh c’est bon là Google ? Tu l’as vu mon résumé d’article, on peut passer au fond du truc là ? Voilà à quoi j’en suis réduite ! Faut dire que quand je fais des titres soft comme hier, il y a peu de visiteurs, alors voilà quoi, je racole.  En tout cas, pour moi, la religion, c’est porno. Le porno, c’est quand on manifeste son intimité à tout le monde. Pour moi, un film de boules, c’est moins porno que l’enthousiasme que certains religieux manifestent pour la religion. Une fois je me suis retrouvée avec deux filles dans une chambre, il y en avait une qui voulait convertir l’autre. On venait de déjeuner, on se chantait ensemble des trucs concons, et puis à un moment, la fille pieuse, ça l’a prise comme ça, elle nous a fait une chanson de son église. J’ai tout de suite compris, ça m’a choquée ! C’était comme quand on se retrouve seule avec un mec, et qu’on aimerait lui faire comprendre que… C’était pareil : on avait bien mangé, on s’était chauffées un peu en chantant, et elle, elle avait envie. Je crois que l’intime c’est très sexuel. Ca nous renvoie à des choses très profondes, au mystère de notre naissance. Alors c’est juste un exemple. Tiens, un autre. Une fois, j’étais allée chez des born again, c’est un genre de protestants, on a prié ensemble, et après c’était tout strange, c’était comme si on était allé dans une boîte échangiste, tout le monde était très détendu, réjoui. J’en avais presque honte.  Moi mon point de vue sur le sacré à la base, c’est que c’est super intime. Si on le montre ça casse tout, en général on gêne plutôt les gens quand on leur explique ce genre de choses.

Allez, big up the crowd, love !

 

Repost 0
Published by unebellepetite - dans Religion
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 21:18

hello Paris !

en ce moment, il y a beaucoup de questions sur les musulmans en France. Sérieux, c'est trop abusé ! Moi je suis pour l’Islam. Je suis pour que les musulmans puissent vivre tranquillement dans l’Etat français. Maintenant, les religions, bon, c’est cool, mais voilà quoi. Là j’ai un peu de mal à m’exprimer, sincèrement je pense que l’Islam peut apporter beaucoup à la France. Je vais faire d'autres articles à ce sujet. Je pense à tous amis qui pourraient se sentir blessés, je vais essayer d'éviter d'être mal comprise. Et puis les musulmans ont vraiment besoin que tout le monde les soutienne aujourd’hui. Le danger, bien sûr, c’est la haine. Alors que ce soit clair : je m’opposerai à tous ceux qui déformeront ce que je vais dire. Alors voilà, les groupes religieux, c’est très bien, il faut les accueillir, mais en même temps, si par chance ils pouvaient rester d’importance limitée, c’est peut-être mieux.  Je veux dire : on avait presque réussi à se débarrasser des catholiques, alors si c’est pour se récupérer les musulmans à la place, bon alors ok, bienvenus, mais quand même. D’ailleurs, je parle des musulmans, mais les protestants sont aussi très actifs, surtout à Paris, et ils attirent beaucoup de monde, qui viennent de tout pays. Seulement voilà, il faudrait bien se rendre compte que la religion, c’est pour quand on est un petit peu vieux dans sa tête. Ca a un petit côté sixties là, avec le costume noir, la petite cravate qui va bien, les rues sales et les Beatles. Et puis en France c’est dur d’installer une religion, parce que les gens aiment trop discuter : ils vont se prendre la tête pour décider à quelle heure ça va être la messe, qui va être élu trésorier, ce sera quoi la couleur de l’église et tout et tout ça. Du coup les religions c’est bien parce que ça permet d’imaginer sa vie. Individuellement ça va. Je veux dire qu’on a tort de laisser les pratiques et les textes religieux aux religieux. Mais voilà, en groupe, faut se motiver. 

Allez, big up to the crowd, amen !

Repost 0
Published by unebellepetite - dans Religion
commenter cet article
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 22:48

Hello Paris !

C'est difficile d'être une nana ! Hier j'étais à un déj', il y avait deux bébés d'un an, un bébé keum et un bébé fille. Moi pour faire la conversation j'ai dit à propos du bébé keum qu'il était trop marrant, c'est vrai quoi, il grimpait partout, trop mignon. Et là le père du bébé meuf il me sort : "j'ai l'impression que les filles sont naturellement moins casse-cou que les garçons". Bon, ok, admettons, j'ai un autre avis mais j'allais pas entrer dans une polémique. Et là, ça a duré tout le repas. Le père qui dit : "arrête de pleurer, ah là là, t'es bien une nana toi". Ou : "oh, elle lui a pris son gâteau, et elle se plaint qu'il l'aie tapée ? alors là, c'est vraiment une fille !" Ca me saoûlait trop d'entendre ça ! Et à un moment, l'autre père qui apprend à faire king-kong à son fils ? Sans déconner, il l'aurait fait si ç'avait été une fille ? Elle est où la nature là ? Même avant la naissance on se raconte des histoires sur le sexe du bébé, alors c'est assez peu étonnant que les gosses se plient à ce modèle. Déjà, ça veut dire qu'on parle tout le temps de sexe, même à nos enfants. Et puis c'est sans  tabou, on y va direct. Là les mots choisis, les théories compliquées, les histoires de miel et d'abeille, c'est loin. On leur montre carrément, en les caressant, en leur parlant, en jouant, comment ils doivent se comporter avec leur sexe. Quand on joue avec les enfants, le plus souvent c'est un jeu sexuel avec les enfants. Quand on joue à la poupée avec une petite fille, on lui apprend son sexe, on lui fait son sexe, on lui enseigne l'art de se soumettre, et c'est son mari qui en profitera, au lit ou ailleurs. Quand on joue avec un petit garçon, on lui montre quoi faire de sa queue, on lui apprend à conquérir, à se battre, à chercher, à fouiller, à explorer, à soumettre. Quand on joue avec un enfant on fait l'amour avec lui. Alors pour moi, c'est clair que la différence des sexes a vraiment peu de rapport à la nature, et qu'elle s'enracine dans la culture.

Allez big up to the crowd, bonne nuit les petits !

Repost 0
Published by unebellepetite - dans Sexe !
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 18:29

 

Hello Paris !

Aujourd'hui tout le monde utilise facebook, mais est-ce que vous en connaissez vraiment les dangers ? Alors autour de moi c'est clair tout le monde a un facebook, ok. Alors j'en ai un aussi, le problème est autre part, le problème c'est que je veux rester anonyme sur mon facebook. Avant j'avais un skyblog, et déjà c'était comme ça. Le truc, c'est qu'en fait sur skyblog, on avait tous un pseudo : le vrai nom c'était impossible de le cramer. En fait avant Facebook c’était toujours autre chose que le vrai nom qu’on donnait sur internet. A l'école y avait des profs qui étaient sur Copains d'avant ou sur Trombi, alors là ils évitaient de mettre un pseudo, mais autrement sur tous les autres sites comme easyflirt, ou adopteunmec, même sur msn en fait, c’était un autre nom que le vrai, ou alors tu étais une bille. Aujourd’hui les gens ils mettent leur vrai nom partout, mais moi jamais. Voici 7 raisons pour lesquelles vaut c'est dangereux d'utiliser son vrai nom sur le net. 

1. Tu comments l'irréversible. C'est irrattrapable tout ce qu’on a laissé partir sur internet. On devrait toujours éviter de commettre des actes qui nous engagent définitivement quand on a la possibilité de faire autrement.

2. Tu seras plus fermé aux autres. Avant, sur internet, on parlait avec tout le monde, parce qu’on ignorait qui c’était. Moi j’ai chatté avec des gens qui seraient restés des inconnus dans la vraie vie. Maintenant, c'est fini la différence entre la « vraie vie » et puis la vie sur internet. C’est devenu seulement un moyen de communiquer, comme le téléphone ou le courrier. Les gens parlent seulement avec ceux qu’ils connaissent, et ils ne restent bien cloisonnés dans leur cercle.

3. Tu rends incontrôlable ce qui se dit sur toi. Sauf si tu es célèbre, c'est inutile de mettre son vrai nom. Si tu es célèbre, tu peux te servir de ton vrai nom pour faire venir des visiteurs, et comme ça tu peux contrôler ta communication.

4. Tu seras observé par qui voudra. Sincèrement, on a tous eu un moment de folie. Les gens absolument irréprochables aux yeux des autres, c'est super rare. Peut-être que c’est sans importance si deux filles s’embrassent, mais il y en qui sont intolérants. Quand on voit ce qui arrive avec les photos de Vanessa Hudgens, on se dit qu’il faut être très vigilent. On pourra toujours te faire chanter pour ce qu'on appelle une erreur de jeunesse.

5. Tu perdras en créativité. Si tu donnes ton vrai nom sur facebook, tu t’autocensureras. Internet à la base c’était un espace de liberté, maintenant c’est la loi du conformisme. Tu seras toujours en train de te brider pour que les autres gardent de toi une bonne image. Alors ok, je suis contre l'idée qu’il faut se lâcher et dire n’importe quoi, mais c’est nul de se restreindre par peur de déplaire.

6. Tu seras exposé aux dangers de l'avenir : ce qu’on met sur facebook, ça peut-être repris par exemple par une dictature. Vu l’état de la politique en France, je crois que le retour de l’autorité c’est possible.

7. Tu seras juste un numéro. C’est ma conclusion. Si tu renonces à l’anonymat sur internet, alors tu seras justes un anonyme sur internet. Pour être quelqu’un sur le net, il faut commencer par abandonner son nom. L’annuaire est rempli de noms, est-ce que c’est ça qu’on a envie de devenir ?

Allez, big up to the crowd, vivez cachés !

Repost 0
Published by unebellepetite - dans Internet
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 20:55

Hello Paris !

J'ignore pourquoi, j'ai toujours écrit. La première fois, j'étais une jeune fille de 14 ans, c'était pour réagir à une scène de ménage dont j'avais entendu parler : ça m'avait saoûlée cette histoire. Pourtant j'ai toujours été nulle en rédac, mais quand j'étais au collège, on avait dû faire une discussion sur la peine de mort je crois, et la prof avait parlé de la force de mon style. Le don de raconter des histoires, c'est clair qu'il me fait défaut, mais c'est vrai que quand c'est mes idées je suis plus à l'aise. Là j'écris depuis quelques temps déjà mais pour moi, juste comme ça. Même sans internet j'écrirais, j'ai ça en moi. Maintenant, si en plus j'ai un public, ben tant mieux, bienvenu. Quand j'ai débuté ce blog ça fait 11 jours de ça c'était juste pour le fun, parce que ça me fait délirer le buzz, mais là il commence à y avoir du monde qui me lit alors c'est un peu strange. Parce qu'en fait j'ai toujours envie de dire ce que je pense, mais je me demande si ça peut bien passer si je déconne de trop dans mes textes. Et puis aussi faut dire que je doute un peu que les gens ça les intéressent aussi mes idées, du coup j'ai quand même envie de faire des articles qui intéressent les gens. 

Allez, big up to the crowd, thank you !

Repost 0
Published by unebellepetite - dans Présentation
commenter cet article
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 21:36

Hello Paris !

Aujourd'hui, je me suis demandé pourquoi en général c'était les jeunes nanas qui plaisaient aux mecs, alors que les vieilles moins. Autant une meuf elle peut kiffer un vieux, même sans le chèque, autant un mec c'est plus rare qu'il kiffe une veille, ou alors c'est vraiment un gros chèque. J'ai lu dans Biba que c'était parce que quand on est jeune c'est plus facile de faire des enfants, mais ça sent l'embrouille comme théorie. Genre on est des animaux, il y a la sélection naturelle et tout, et c'est pour ça que les mecs choisissent des filles jeunes. Alors va falloir se motiver pour y croire. D'abord quand les mecs choisissent une meuf, c'est pour autre chose que pour faire des enfants, même s'ils pensent qu'à la sauter. Sur meetic, les mecs cherchent seulement des plans cul, et les nanas une relation durable. Il y a celui qui veut baiser, et celle qui veut se marier. Heureusement pour les deux, un couple, c'est souvent une histoire d'amour qui commence par un coup d'un soir. Et puis quoi, on est des machines ou bien ? Le coup de la sélection naturelle, ça va pour les dindons, mais passer aux humains, il va falloir upgrader sévère. Moi je crois plutôt que les mecs sont attirés par des nanas qui ont l'âge de leur reum, au moment où ils sont nés. Mais grave. En fait en général les mecs ce qu'ils cherchent c'est une daronne. Ceux qui se pointent en faisant leur race de bogosse et qui me chuchottent : "je cherche la mère de mes enfants", vas-y, va chercher ta mère oui ! 

Repost 0
Published by unebellepetite - dans Ma vie à plusieurs
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 12:13

Hello Paris !

Alors là c'est trop grave ce que j'ai à dire, il y a urgence là !!! Alors voilà, je déteste les marchés !!! On est d'accord, pour la bourse, ça va, mais là, je parle du marché en bas de la rue, avec les feuilles de salade par terre là. Mais ça sert à quoi en vrai ? A part les petites vieilles qui aiment parce qu'elles y voient des pommes plus ridées qu'elles, franchement, c'est quoi le but ? C'est un truc à touristes c'est ça ? Ca fait "France" ? Non mais franchement, vous trouvez pas que le boucher, la poissonnière, ils ont tous la moustache à voter pour Marine Le Pen ? Le pire c'est que c'est que des bobos qui y vont. Je crois qu'ils kiffent surtout à la fin, quand il y a une pauvre tanj et sa fille qui récupèrent ce qu'elles peuvent, c'est tellement "développement durable", de la pure décroissance, brandée recyclage. Moi je trouve ça drôle parce que les bobos on les croise moins à Max Dormoy eux. C'est tellement plus facile d'être de gauche quand on habite à Neuilly... Elle est là l'hypocrisie. C'est comme ceux qui mangent du bio. En fait pour acheter du bio il faut déjà être assez blindé. En gros tu achètes du bio quand tu peux te payer un hummer. C'est évident quoi, les marchés bios, ça existe seulement grâce à tout le reste : Cofiroute, Areva, TF1, l'Aéroport Charles de Gaulle, Carrouf et Auchan, Bill Gates, et tout ça comme la clope qui nous fait rire et crever. Pour un seul qui vit bio, il en faut dix qui vivent comme des porcs, alors elle est où la logique ?

Allez, big up to the crowd, régalez-vous mes cochons !

Repost 0
Published by unebellepetite - dans Ma philosophie, eh ouais !
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de unebellepetite
  • Le blog de unebellepetite
  • : tu penses ?
  • Contact

Réponses

Recherche

Archives