Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 22:10

Hello Paris !
bon, comme tout le monde a admis sans problème qu'il y avait une manière de vivre chrétienne, j'essaie maintenant de répondre à la question de savoir comment juger de la conformité d'une vie au christianisme. Premier problème : une manière de vivre obligerait à penser sans arrêt à la maxime qu'on veut suivre. Par exemple, si je veux vivre en chrétienne, il faudrait que je pense sans arrêt à vivre selon la foi. Ca paraît impraticable: dans la vie, il est impossible d'avoir toujours à l'esprit la maxime générale de ses actions. Par exemple, si quelqu'un avait pour maxime de vivre selon sa raison (ni vue ni connue, je te l'introduis en douceur, comme avec ta mère), il faudrait qu'avant chacun de ses actes, il se demande s'il est conforme à la raison. C'est impossible de penser tout le temps à la maxime générale de son action. Mais faut-il alors renoncer à l'idée qu'il y a des manières de vivre ? La solution, c'est de se dire que l'action doit au moins être conforme à la maxime générale. Par exemple, si tu as pour maxime d'augmenter ta richesse, la condition sine qua non pour que tu vives selon cette maxime, c'est que tu évites les actions qui t'empêchent de devenir riche. Du coup, tu peux penser à autre chose qu'à ta maxime. C'est comme une danse : on danse sans penser qu'on danse. Pour bien danser, il faut vouloir bien danser, mais on dansera mal si on se dit sans arrêt : "je veux bien danser, je veux bien danser". Même dans une battle, il vaut mieux éviter de se dire : "je veux mieux danser qu'elle", parce qu'alors on risque de manquer d'inspiration. Bref, on peut agir conformément à une maxime sans forcément l'avoir à l'esprit.

Partager cet article

Repost 0
Published by unebellepetite - dans Ma philosophie, eh ouais !
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de unebellepetite
  • Le blog de unebellepetite
  • : tu penses ?
  • Contact

Réponses

Recherche

Archives